Société de courtage en assurance



Loi Pinel : optimiser son investissement

30 Oct 2017

Le 31 décembre 2017 devait signifier le clap de fin pour le dispositif loi Pinel. Or, dans certaines zones (les plus défavorables aux acheteurs) le gouvernement a choisi de le prolonger de 4 ans. Ainsi, certaines villes voient leur dispositif Pinel courir jusqu’au 31 décembre 2021. Destiné à favoriser l’investissement immobilier, il ne doit cependant être utilisé que dans certains cas de figures. Assurgérance vous donne quelques pistes !

 

Loi Pinel : définition

La loi Pinel a été créée en 2014 par Sylvia Pinel, ministre du logement. Son principe est simple. Tout acheteur acquérant un bien dans le but de le proposer à la location par la suite bénéficiera d’une réduction d’impôts. Son objectif principal était de faciliter la construction de logements destinés à la location.

Ses avantages sont nombreux :

  • Une économie sur les impôts pouvant aller jusqu’à 42 000€ sur 12 ans ;
  • Favorise l’investissement ;
  • Créer un patrimoine immobilier.

Néanmoins, il faut répondre à certaines caractéristiques pour être éligible :

  • Le logement doit se trouver dans une zone couverte par le dispositif ;
  • Les locataires respectent le plafond des loyers ;
  • Un particulier ne peut faire que deux investissements Pinel par an.

 

La ville : un choix primordial

Ainsi, pour ces quatre nouvelles années, le dispositif s’est resserré autour des zones prioritaires. Celles-ci sont caractérisées par une demande forte et une offre plus réduite, créant donc une pénurie. Ainsi, les régions d’Île de France, la côte d’azur, Bordeaux ou encore Nantes sont toujours concernées par la loi Pinel. Des études de courtiers rendent compte qu’en choisissant Bordeaux, les propriétaires peuvent générer une rentabilité d’environ 6% ! Il convient donc de bien étudier l’immobilier de chaque ville et de trouver celle qui vous correspond le mieux.

 

Des solutions originales ?

Pour rentabiliser et optimiser au mieux vos placements, il existe également des situations originales. Comme louer son garage à part par exemple ! En effet, en louant cette extension à part, le plafonnement de loyer ne s’appliquera pas à celle-ci. Dès lors, que ce soit à usage de place de parking ou de garde meuble, les loyers que vous recevrez seront augmentés !

 

Pour aller plus loin :

Une nouvelle taxe propriétaire ?

TOP 7 : comment trouver un appartement sans CDI ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Crédit immobilier : demander au courtier ses tarifs !

Crédit immobilier : demander au courtier ses tarifs !

Lors d’un achat immobilier, vous devrez dans la plupart des cas faire une demande de crédit immobilier. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire appel à un courtier. Ce professionnel de l’immobilier est le spécialiste dans la comparaison de contrats et vous permettra de trouver la meilleure offre, adaptée à vos besoins et profil. Ses actions auront cependant un prix !

Hausse des prix et pouvoir d’achat immobilier

Hausse des prix et pouvoir d’achat immobilier

L’année 2017 a été particulièrement propice au marché de l’immobilier. Des taux d’intérêts bas ont motivé les achats immobiliers qui ont donc fortement augmenté. Or, cette hausse subite de la demande a conduit à une augmentation des prix et donc à une baisse du pouvoir d’achat immobilier.

Immobilier en 2017 : l’année de tous les records

Immobilier en 2017 : l’année de tous les records

Les spécialistes l’annonçaient déjà il y a quelques semaines, mais le chiffre est aujourd’hui à portée de main. Les transactions immobilières se rapprochent du million. Du jamais vu ! Pourquoi assiste-t-on à cette flambée immobilière, bien souvent accompagnée de prix qui s’affolent ? Assurgérance fait le point.

04 78 27 50 50
12 Quai Général Sarrail, 69006 Lyon, France
Mentions légales

©2017 BY ASSURGÉRANCE