Société de courtage en assurance



Prêt immobilier : lequel choisir ?

23 Nov 2017

Vous êtes sur le point d’acquérir un bien immobilier. Félicitations ! Néanmoins, avant l’étape décisive de la signature du contrat définitif de vente, vous allez (dans la grande majorité des cas) devoir emprunter. Pour cela, vous devrez contacter votre banque. Celle-ci pourra vous proposer deux types de contrats de prêt immobilier : le prêt amortissable ou le prêt in fine. Quels sont les spécificités de chacun ? Comment faire le bon choix ?

 

Prêt immobilier : le prêt amortissable

Le prêt immobilier dit « amortissable » est le plus classique et le plus courant des prêts immobiliers. En effet, il est choisi par la majorité des consommateurs.

Les mensualités vont être composées d’une partie « intérêts » et d’une partie « capital ». De fait, à mesure que le temps passe, la part des intérêts diminue. À l’inverse, celle du capital augmente.

De plus, si le crédit immobilier est contracté sur une longue durée, la part des intérêts peut être plus importante que celle du crédit dans les premières années. Cela est particulièrement vrai si le taux d’intérêt nominal est élevé.

 

Prêt immobilier : le prêt in fine

Le prêt immobilier dit « in fine » suit une logique autre. En outre, pendant la durée du prêt, seuls les intérêts seront remboursés, mois par mois. La totalité du capital sera remboursé séparément, en intégralité, à la fin de la durée du prêt. De fait, le taux d’intérêt nominal évolue en fonction de la durée du prêt. Il se situe à environ 1,00% pour les prêts à durée courte (inférieure à 10 ans) et à 2,00% pour les prêts longs (supérieurs à 15 ans).

 

Comment faire son choix ?

Il n’existe pas de statut de prêt immobilier mieux ou moins bien que l’autre. Tout dépend du dossier du consommateur et de ses caractéristiques propres. Il conviendra donc de bien analyser chaque donnée : montant, durée, etc. La situation financière est également un élément essentiel à étudier avant de prendre la décision finale. Pour bénéficier d’un avis professionnel, l’appel à un courtier immobilier est la meilleure des solutions !

Cependant, deux pistes peuvent faire préférer un prêt immobilier in fine à un prêt immobilier amortissable :

  • L’investissement est locatif ;
  • Le consommateur est capable d’effectuer un apport d’au moins 30% de la somme du prêt.

 

Pour aller plus loin :

Assurance prêt immobilier : quelles protections contre le chômage ?

Emprunt prêt immobilier : top 10 des astuces pour bien emprunter

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Crédit immobilier : demander au courtier ses tarifs !

Crédit immobilier : demander au courtier ses tarifs !

Lors d’un achat immobilier, vous devrez dans la plupart des cas faire une demande de crédit immobilier. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire appel à un courtier. Ce professionnel de l’immobilier est le spécialiste dans la comparaison de contrats et vous permettra de trouver la meilleure offre, adaptée à vos besoins et profil. Ses actions auront cependant un prix !

Hausse des prix et pouvoir d’achat immobilier

Hausse des prix et pouvoir d’achat immobilier

L’année 2017 a été particulièrement propice au marché de l’immobilier. Des taux d’intérêts bas ont motivé les achats immobiliers qui ont donc fortement augmenté. Or, cette hausse subite de la demande a conduit à une augmentation des prix et donc à une baisse du pouvoir d’achat immobilier.

Immobilier en 2017 : l’année de tous les records

Immobilier en 2017 : l’année de tous les records

Les spécialistes l’annonçaient déjà il y a quelques semaines, mais le chiffre est aujourd’hui à portée de main. Les transactions immobilières se rapprochent du million. Du jamais vu ! Pourquoi assiste-t-on à cette flambée immobilière, bien souvent accompagnée de prix qui s’affolent ? Assurgérance fait le point.

04 78 27 50 50
12 Quai Général Sarrail, 69006 Lyon, France
Mentions légales

©2017 BY ASSURGÉRANCE