Société de courtage en assurance



Bien atypique : quoi et pour qui ?

13 Nov 2017

Qui aujourd’hui n’a pas entendu parlé du phénomène bien atypique ? Lofts, anciennes usines, anciennes boutiques, maisons design… Ils sont partout ! Biens originaux, différents et en dehors des sentiers battus, ils sont souvent synonymes de luxe. Or, ce n’est pas forcément le cas. En effet, il existe toutes sortes de biens atypiques.

 

Qu’est-ce qu’un bien atypique ?

La définition d’un bien atypique est indéniablement plurielle. En effet, aujourd’hui, un bien est considéré comme étant « atypique » dès l’instant où il sort un peu de l’ordinaire. Hauts plafonds, vue imprenable sur la campagne environnante, etc. Ainsi, une maison design d’architecte en pleine montagne sera rangée dans la même catégorie qu’une péniche sur la Seine. Il est donc difficile de tracer les limites nettes d’un bien atypique. Néanmoins, on peut observer une large part accordée aux lofts dans la catégorie « biens atypiques ». Environ 33% des biens atypiques vendus sont des lofts.

 

Bien atypique = investissement important ? 

Une idée reçue voudrait qu’acquérir un bien atypique demande un investissement important. Cela peut se définir par un prix d’achat bien supérieur à la moyenne ou par des travaux importants suite à l’achat. Il est vrai qu’en moyenne, le prix d’un bien atypique est plus élevé que pour un bien considéré plus « classique » : 560 000€ contre 225 000€. Cependant, cela ne concerne qu’une catégorie de biens (créations d’architectes, etc.). Les spécialistes affirment qu’environ 1/5 des logements sont proposés à moins de 280 000€.

 

Qui sont les acheteurs d’un bien atypique ?

On pourrait s’imaginer le propriétaire d’un bien atypique en riche et excentrique artiste désireux de vivre dans un univers créatif. Or, une récente étude nous prouve le contraire. En outre, les propriétaires actuels de biens atypiques sont des médecins, des avocats ou des cadres supérieurs. Il est incontestable que la majorité (52%) les propriétaires de tels biens bénéficient d’un niveau de vie confortable, cependant ce n’est pas le cas de tous ! En effet, déménager dans certains types de biens atypiques (comme d’anciennes boutiques) peut revenir moins cher que de choisir un bien classique. On retrouve alors des propriétaires appartenant à une frange moyenne de la population.

 

Pour aller plus loin :

Prêt immobilier : lequel choisir ?

TOP 10 : les étapes pour monter son dossier de prêt immobilier

 

1 Commentaire

  1. NMI

    il est logique que les biens atypiques riment avec luxe et appartiennent à des acheteurs aisés. Les techniques et les matériaux de construction utilisés sont différents des maisons modernes et demandent des investissements supplémentaires.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Crédit immobilier : demander au courtier ses tarifs !

Crédit immobilier : demander au courtier ses tarifs !

Lors d’un achat immobilier, vous devrez dans la plupart des cas faire une demande de crédit immobilier. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire appel à un courtier. Ce professionnel de l’immobilier est le spécialiste dans la comparaison de contrats et vous permettra de trouver la meilleure offre, adaptée à vos besoins et profil. Ses actions auront cependant un prix !

Hausse des prix et pouvoir d’achat immobilier

Hausse des prix et pouvoir d’achat immobilier

L’année 2017 a été particulièrement propice au marché de l’immobilier. Des taux d’intérêts bas ont motivé les achats immobiliers qui ont donc fortement augmenté. Or, cette hausse subite de la demande a conduit à une augmentation des prix et donc à une baisse du pouvoir d’achat immobilier.

Immobilier en 2017 : l’année de tous les records

Immobilier en 2017 : l’année de tous les records

Les spécialistes l’annonçaient déjà il y a quelques semaines, mais le chiffre est aujourd’hui à portée de main. Les transactions immobilières se rapprochent du million. Du jamais vu ! Pourquoi assiste-t-on à cette flambée immobilière, bien souvent accompagnée de prix qui s’affolent ? Assurgérance fait le point.

04 78 27 50 50
12 Quai Général Sarrail, 69006 Lyon, France
Mentions légales

©2017 BY ASSURGÉRANCE